Robert Charlebois, l'enjeu d'« Ordinaire »

Julien, Jacques, Robert Charlebois, l'enjeu d'« Ordinaire », Éditions Varia, Musique, 1987, 200 p.
Prix : 
14 $
ISBN : 
2-89031-052-3

Ce livre n'offre pas un Charlebois en pièces détachées, comme un pantin dont on aurait démonté les ficelles. Robert Charlebois n'est pas un artiste terne, une planète silencieuse et froide. Il se tient plutôt du côté de la flamboyance, émettant une abondance de signaux parfois contradictoires.

La chanson Ordinaire, parfaite dans son genre et à son heure, a été l'occasion d'une complicité ambigüe dont personne par la suite n'a pu ou n'a voulu se défaire. L'appel lancé à une grande fraternité universelle a reçu un accueil enthousiaste. Ce qui se passe alors au Québec, de 1968 à 1976, est en harmonie avec la vision utopique proposée. «Au pays du Québec», tout doit changer et la vie est un gros party. Charlebois-Garou est l'un des plus brillants clowns de cette fête. Et puis viennent des lendemains qui déchantent...