Pratiques minoritaires. Fragments d'une histoire méconnue du cinéma québécois (1937-1973)

Lafleur, Guillaume
,
Pratiques minoritaires. Fragments d'une histoire méconnue du cinéma québécois (1937-1973),
Éditions Varia
,
Cinéma
,
2015
,
163 p
.
Prix : 
22,95 $
ISBN : 
978-2-89606-063-4

Qu’est-ce qui a amené Jorge Luis Borges à s’intéresser au cinéaste russe Fedor Ozep ? Comment le plasticien Omer Parent a-t-il pu réaliser durant la Grande Noirceur une œuvre iconoclaste pourfendant la censure et les bonnes mœurs ? Qu’ont en commun le Bauhaus, l’art cinétique et un improbable film abstrait réalisé au Québec en 1948 ? Qu’est-ce qui a motivé le jeune Gilles Groulx à se munir d’une caméra Paillard Bolex au milieu des années 1950 ? Quel trajet a dû suivre un artiste côtoyant à la fois Maya Deren et Olivier Guimond pour parvenir à réinventer le cinéma expérimental italien en plein cœur de Montréal ? Comment expliquer qu’un film surréaliste opposant la vie rurale et la vie de banlieue soit devenu inaccessible, alors qu’il a été sélectionné pour la Berlinale peu après sa sortie en 1962 ? Qu’ont à nous dire les courts métrages inédits d’une adolescente des sixties ? En quoi Arthur Lamothe et Guy Borremans ont-ils eu une influence déterminante sur notre cinéma ? Quel sens donner à la révolution telle que Patrick Straram et Étienne O’Leary la soutenaient au quotidien dans le septième art ? Ce livre propose des éléments de réponse à toutes ces questions, qui ne peuvent manquer d’intéresser quiconque s’intéresse à la grande aventure du cinéma des années 1937 à 1973 au Québec.

Comprend des illustrations (en noir et blanc et en couleurs).