Interpellation(s). Enjeux de l'écriture au « tu »

Boisclair, Isabelle; Rosso, Karine, Interpellation(s). Enjeux de l'écriture au « tu », Éditions Nota bene, Collection Grise, 2018, 236 p.
Prix : 
24,95 $
ISBN : 
978-2-89518-613-7

On assiste actuellement, tant au Québec que sur la scène francophone, à une explosion de textes écrits au tu : déjà présente dans la poésie et la forme épistolaire, cette forme de narration prend une place de plus en plus importante dans l’écriture romanesque. Les possibilités que configure ce dispositif sont nombreuses, entre adresse à un·e absent·e – lointain·e ou disparu·e ou à venir –, distance à soi – qu’il s’agisse d’un soi du passé ou d’un soi fantasmé –, convocation impérative d’un témoin ou encore réverbération du discours par un locuteur qui, ne sachant pas s’imposer, fuit la scène, laissant à l’autre toute la place.

Les différents textes rassemblés dans ce recueil abordent, aussi bien dans une perspective critique, l’incidence des récits narrés à la deuxième personne sur l’extrême contemporain que, dans une perspective pratique (réflexive, philosophique), les mécanismes d’écriture spécifiques à cette forme de narration. Le but est d’amorcer les réflexions sur l’écriture au tu, sur la portée de cette instance narrative sur le temps du récit, les jeux esthétiques, les effets de lecture et la conception du sujet.

Avec des textes de : Isabelle Boisclair, Ève Dubois-Bergeron, Vanessa Courville, Ariane Gibeau, Eftihia Mihelakis, Michel Nareau, Sylvie Nicolas, Adrien Rannaud, Karine Rosso, Daniel Seixas Oliveira et  Catherine Voyer-Léger.

 

Disponible en format papier et numérique dans toutes les bonnes librairies près de chez vous.