Délier les lieux

Ruiz, Hector, Délier les lieux, Éditions Triptyque, Poésie, 2018, 100 p.
Prix : 
16,95 $
ISBN : 
978-2-89741-982-0

En 2016, l’activité Des rues et des langues a été présentée au Festival de poésie de Montréal. Cette activité proposait au public une déambulation collective dans le quartier du Plateau Mont-Royal et une lecture de poésie sur la Place Gérald-Godin de certains membres de La Traversée et de poètes invités.
En 2017, Délier les lieux proposait à huit poètes d’infiltrer un lieu de leur choix sur le Plateau-Mont-Royal. Les poètes ont partagé leur expérience d’infiltration lors d’une lecture publique dans le cadre de la 18e édition du Festival de poésie de Montréal.

 

«Les poètes évoquent ici des rapports au monde incomplets et troués par l’altérité. Le lieu et la voix accordent et désaccordent les possibilités du poème. Ce livre est une carte entre vos mains, qui donne à voir une série de reliefs publics et intimes.»

Hector Ruiz

*

Les rues s’écrivent en continu
les pieds dans la même boue
je change de trottoir
j’entre dans les maisons comme on ouvre une boîte de photos.
(Geneviève Nugent, «Les lieux qui nous ont brisés ont tous la même lumière»)

je ne pense pas mieux, non
je pense dissoute
tout est impartageable et tout se donne
(Laurance Ouellet Tremblay, «La partition codée de mon désir (ce qui arrive lorsque j’écoute du jazz au Dièze Onze)»)

*

Félix Durand • Corinne Larochelle • Dominic Marcil • Geneviève Nugent • Hector Ruiz • Laurance Ouellet Tremblay • Maude Veilleux

 

En librairie le 28 mai 2018.