Les argonautes

Nelson, Maggie
,
Les argonautes,
Éditions Triptyque
,
Difforme
,
2017
,
218 p
.
Prix : 
23,95 $
ISBN : 
978-2-89741-118-3
Dans ce récit en fragments ciselés, Maggie Nelson raconte l'amour fou, le sexe, la grossesse, la famille, le travail, l'écriture. L'accouchement. La mort. Ce que c'est que de prendre soin. Et comment, sans l'amour, on tombe en morceaux.
 
Mi-essai, mi-autofiction, voici un livre à la fois amusant et indigné, souvent emporté. Nelson nous y présente ses mères spirituelles, celles qui lui ont appris à vivre. Au fil de ses lectures, elle nous emmène à la plage en Floride, au cabaret burlesque, à l'université à New York, de chambre d'hôtel en chambre de soins palliatifs, au bureau du shérif en Californie et à la très kitsch chapelle Hollywood... Et surtout, elle s'assure que nous ne verrons plus jamais de la même façon le mystère de la fabrication d'un corps par un autre.
 
«Un magnifique sommet de réflexion, de tendresse et d’art.» —Sara Marcus, Los Angles Times
 
«L’acte de penser et celui de ressentir sont, pour Maggie Nelson, deux processus nécessaires l’un à l’autre ; il en résulte le portrait exceptionnel à la fois d’une relation amoureuse et de la collaboration entre le cœur et l’esprit de Maggie Nelson.» —The New Yorker
 
«Un oasis intellectuel somptueusement poétique… Nelson entrelace au récit sincère de son histoire personnelle des méditations d’une profonde intelligence sur le sens de tout cela. Un livre courageux, grisant, poétique et irrésistible.» —San Francisco Chronicle
 
 
Traduit de l'anglais par Jean-Michel Théroux.
 
Lancement et table ronde autour du thème « Littérature et familles queers » le lundi 2 octobre, à 17 h 30, à L'Euguélionne, librairie féministe.