Le cimetière des filles assassinées. Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Sarah Kane, Nelly Arcan

Beaudry, Jacques, Le cimetière des filles assassinées. Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Sarah Kane, Nelly Arcan, Éditions Nota bene, Collection Grise, 2015, 150 p.
Prix : 
22,95 $
ISBN : 
978-2-89518-502-4

Quelle signification doit-on accorder au fait que des écrivaines de générations et d’origines diverses, aux prises avec les démons de la dépression, aient toutes été conduites à utiliser, pour exprimer une douleur qu’elles refusaient de taire, des images de guerre et d’oppression totalitaire ? Les forces violentes qui cherchèrent à briser la vie intérieure de Sylvia Plath (1932-1963), d’Ingeborg Bachmann (1926-1973), de Sarah Kane (1971-1999) et de Nelly Arcan (1973-2009) n’étaient pas sans rapport avec celles qui ont bouleversé l’histoire de l’humanité, qui secouent encore son actualité et font du monde un « lieu de danger de mort permanent », pour les femmes tout particulièrement.

C’est tout à la fois quatre esprits créateurs et un état du monde que Jacques Beaudry dévoile dans des face-à-face où le tutoiement ramène Sylvia, Ingeborg, Sarah et Nelly parmi les vivants.